Cette femme a ajouté une seule chose dans son alimentation et maintenant elle fait 10 ans de moins.

Cette image « avant/après » fait le tour du monde depuis des semaines, et même des mois, avec le même titre racoleur :« Cette femme a ajouté une seule chose dans son alimentation et maintenant elle fait dix ans de moins. Vous ne devinerez jamais ce que c’est. »

Ces articles sensationnalistes, photos à l’appui, nous démontrent qu’une femme paraît 10 ans plus jeune en seulement 4 semaines simplement en buvant 3 litres d’eau par jour.

Cette photographie « avant/après 4 semaines », relayée par de nombreux sites à clics, est complètement fausse.

Boire 3 litres d’eau par jour ne fait pas rajeunir

C’est un mythe tenace sur la toile et dans les magazines féminins : il suffirait de boire de grosse quantité d’eau pour paraître 10 ans de moins.

C’est une bêtise et pour nous en convaincre une équipe de l’Université de Caroline du Nord aux Etats-Unis a décidé de passer en revue 148 études scientifiques sur tous les aspects bénéfiques de l’eau et de l’hydratation sur la santé [1].

Cette équipe a balayé tous les sujets qui peuvent toucher la santé humaine en lien avec la consommation d’eau : maux de tête, performances physiques ou mentales, fonctions gastro-intestinales ou encore qualité de la peau.

Sur ce dernier point, notre équipe est catégorique, les croyances populaires qui tendent à faire croire que boire de grande quantité d’eau pourrait permettre «  de relâcher des toxines par la peau » et donner une « peau éclatante » ne reposent sur aucune une preuve scientifique.

L’image présentée en boucle représentant une certaine Sarah n’est absolument pas une preuve d’un quelconque effet de l’eau sur la peau ou sur le vieillissement.

En revanche, pour obtenir ces résultats, il ne me faudrait pas moins de 5 minutes en utilisant des logiciels adaptées (photoshop, etc.) pour retravailler l’image, ou simplement en utilisant des artifices cosmétiques pour faire gober toute l’histoire.

Pour être clair une bonne fois pour toute, non, boire 3 litres d’eau par jour ne vous rendra pas vos 10 dernières années, mais contribuera indéniablement à éviter un état de déshydratation (quand bien même vous n’avez pas besoin de boire autant en condition normale).

Et pour les maux de tête, la cellulite et l’énergie ?

Ce mythe à propos de la consommation d’eau ne s’arrête pas à l’apparence de la peau mais touche aussi d’autres domaines.

Notre Sarah nationale, qui doit posséder des actions chez une eau minérale, aurait également attestée une disparition de ses maux de tête (des cernes aussi !), de sa cellulite, avec un regain d’énergie en se sentant « moins molle ».

D’une manière implicite, cette consommation importante d’eau aurait également réglée des problèmes de digestion.

Toutes ces affirmations sont potentiellement vraies. Mais il faut bien comprendre dans cette situation, que c’est un état anormal, la déshydratation, qui peut conduire à des états de fatigue (se sentir « mou »), à des maux de tête ou à des problèmes de digestion (constipation).

Si vous mangez et buvez normalement pour atteindre un état d’hydratation normale, vous n’avez aucune raison de souffrir de maux de tête ou de constipation dont l’origine serait le manque d’eau !

Pour la cellulite et le poids, cette revue de littérature ainsi qu’une étude indépendante [2] nous indique bien que la consommation d’au moins 2 verres d’eau avant un repas permet de réduire la balance calorique générale du repas, et donc d’entraîner possiblement une perte de poids.

Il n’empêche que le seul fait de boire 500 ml d’eau avant chaque repas ne sera pas votre arme ultime pour lutter contre des kilos en trop. Vous devez également surveiller et améliorer votre alimentation, tout en pratiquant une activité physique régulière… classique.

Pour les cernes de la (jeune) femme qui auraient disparu, on peut remercier la nuit et les heures de sommeil appropriées !

Alors, faut-il vraiment boire 3 litres d’eau par jour pour rajeunir de 10 ans ? Oui, mais d’abord enroulez-vous dans du jambon et rejoignez le gnome unijambiste devant la taverne du « Poney qui tousse »…


Références

[1] Popkin, B. M., D’Anci, K. E., & Rosenberg, I. H. (2010). Water, hydration, and health. Nutrition reviews68(8), 439-458.

[2] Dennis, E. A., Dengo, A. L., Comber, D. L., Flack, K. D., Savla, J., Davy, K. P., & Davy, B. M. (2010). Water Consumption Increases Weight Loss During a Hypocaloric Diet Intervention in Middle‐aged and Older Adults. Obesity18(2), 300-307.