La Tunisie interdit le port du niqab dans les établissements publics

Le décret signé par le Premier ministre invoque des « raisons de sécurité ».

Le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, a décidé d’interdire d’accès aux institutions publiques toute personne portant le niqab, le voile intégral couvrant le visage à l’exception des yeux, « pour des raisons de sécurité », a annoncé une source proche du gouvernement à l’AFP. Le décret interdit à toute personne ayant le visage couvert d’accéder aux sièges d’administrations ou d’institutions publiques.

Cette décision fait suite aux trois attentats suicides commis en une semaine à Tunis, qui ont été revendiqués par le groupe Etat islamique, précise-t-on de même source. D’après des témoins, le kamikaze responsable de la troisième attaque, mardi soir, était revêtu d’un niqab – un élément que le ministère de l’Intérieur a de son côté démenti.

Le port du niqab, proscrit pendant des décennies en Tunisie sous Habib Bourguiba et son successeur, Zine el-Abidine ben Ali, est autorisé depuis 2011.

Source : France Info

PARTAGER