« On ne va pas en faire un fromage »: la réponse de ce député mis en cause pour des frais de bouche

L’actuel député LREM du Val-de-Marne se faisait rembourser deux fois ses notes de frais. Il assure qu’il va « rembourser ».

“On ne va pas en faire un fromage”: c’est ainsi que Jean-Jacques Bridey a répondu à nos confrères du Parisien qui l’interrogeaient sur la double facturation dont il a bénéficié entre 2016 et 2017 pour une trentaine de repas coûteux, comme l’a révélé Mediapart.

Le député du Val-de-Marne se faisait rembourser ses repas par la Société d’économie mixte locale d’aménagement de Fresnes (Semaf) qu’il présidait lorsqu’il était le maire socialiste de commune, mais également par la mairie. “Le tout pour un montant total de 4807,70 euros” sur 2016 et 2017, précise le site d’investigation en ligne qui épingle plusieurs dîners luxueux, dont l’un qui a coûté la somme de “712 euros pour deux personnes”.

“Simple erreur d’inattention”

Le député, proche d’Emmanuel Macron et ancien président de la commission Défense de l’Assemblée nationale, a reconnu les faits. Il plaide auprès du Parisien la “simple erreur d’inattention” et promet, comme François de Rugy avant lui, qu’il va rembourser. La mairie de Fresnes pourrait de son côté poursuivre le député. 

Source : huffingtonpost.fr

PARTAGER