Près de Nantes. Les gens du voyage, cibles de tags extrémistes

Les propos sont racistes, haineux. Ils recouvrent les murs de tous les bâtiments de l’aire d’accueil de Saint-Sébastien-sur-Loire, près de Nantes. La communauté de Loire-Atlantique est choquée et résignée.

« Au niveau national, hélas, il y a des précédents de ce niveau, mais jamais nous n’avions vu cela en Loire-Atlantique. » Christophe Sauvé, aumônier des gens du voyage et représentant de l’Association départementale des gens du voyage citoyens de Loire-Atlantique (ADGVC 44), est abasourdi. Comme tout le monde, dimanche matin, il a découvert que des propos racistes avaient été tagués sur l’aire d’accueil des gens du voyage de Saint-Sébastien-sur-Loire.

Pas un bâtiment sanitaire n’a été épargné. À la peinture noire, des phrases haineuses ont été inscrites en grosses lettres. Certaines sont signées « Patriote FN » ou « Gud (Groupe union défense, mouvement d’extrême droite ) ». Impossible, à ce stade, de savoir qui est à l’origine de cet acte de vandalisme. Leurs auteurs ont profité de la fermeture annuelle de l’aire d’accueil.

Dimanche, la nouvelle s’est vite répandue parmi les membres de la communauté des gens du voyage. Accueillie avec colère, mais aussi avec une certaine résignation. « Vu ce que l’on entend depuis un moment, on n’est pas étonné, lâche le père Sauvé. La parole s’est libérée, les gens ne se cachent plus pour dire qu’ils sont du Front national (FN). »

« C’est inadmissible et une plainte devra être déposée », dit Laurent Turquois, premier adjoint de Saint-Sébastien-sur-Loire. Et de préciser, « le terrain étant géré par Nantes métropole, il leur appartient de le faire. Mais j’y veillerai personnellement. ».

Source : ouest-france.fr