Taxe d’habitation : les plus aisés totalement exonérés en… 2023

L’annonce a été faite par Edouard Philippe ce mercredi lors de son discours de politique générale : la suppression de la taxe d’habitation pour les 20 % les plus aisés s’étalera entre 2021 et 2023.

Ils auront dû attendre trois ans, le temps que le gouvernement supprime totalement en 2020 la taxe d’habitation pour 80 % des Français. Les 20 % de contribuables restants – les plus aisés – devront, eux, encore patienter trois ans supplémentaires pour bénéficier de la disparition complète de leur impôt local.

En effet, cette suppression se fera par tiers, entre 2021 et 2023. C’est en tout cas ce qu’a subrepticement annoncé Edouard Philippe dans son discours de politique générale ce mercredi. Jusqu’ici, ni l’Elysée, ni Matignon, ni Bercy n’avaient précisé le calendrier de la réforme. Certains, du coup, en avaient déduit qu’elle aurait lieu en une seule fois…

Gare à l’effet boomerang

Mais il n’y a pas de petites économies pour le gouvernement. D’autant que la suppression de la taxe d’habitation pour les 20 % de Français les plus riches coûtera aussi cher – soit près de 10 milliards d’euros – que pour les 80 % déjà concernés. Mais gare à l’effet boomerang : pour éponger cette nouvelle baisse d’impôts, le Premier ministre a prévenu qu’il faudrait encore « faire des choix pour contenir nos dépenses publiques ».

Source : leparisien.fr